Comme un trait d’union

Je passe parfois devant cette école, et je viens seulement de remarquer ce trait d’union.

C’est comme si Robert-Doisneau était un nom de famille à part entière. Comme Strauss-Kahn ou Cartier-Bresson (tiens un autre photographe). Ou juste un prénom composé, comme Jean-Noel ou Marie-Pierre. Alors que Robert est bien le prénom de notre photographe du Baiser de l’hôtel de ville en 1950.

J’ai lu quelque part qu’on pouvait honorer une personne en reliant ses prénom et nom avec un trait d’union, comme Casimir-Perier, Louis-Dreyfus ou Firmin-Didot. C’est peut-être ce qui arrive.

Je suis preneur si tu as une vraie explication. Hasta luego.

MAJ du 19 janvier 2021 :

Je m’auto-réponds !

J’ai trouvé un site intéressant consacré à la langue française, « espacefrancais.com« . Très complet, une mine d’information. Et concernant ma question j’ai trouvé ma réponse. En fait, outre le cas d’honorabilité que je citais plus haut, on trouve celui des noms de voies, d’ouvrages d’art, de bâtiments publics comme des écoles par exemple. Dans ces cas on insèrera un trait d’union entre toutes les parties du nom, et dans notre cas le prénom et le nom.

Pour info : le lien vers l’emploi du trait d’union dans la langue française, à user et abuser !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s