Mon Bianchi

Je l’ai fait, et on ne pourra pas dire que je n’avais pas prévenu, j’ai changé de vélo. Adios Decathlon et ses vélos Btwin ! Buongiorno Bianchi !! Exit Btwin, welcome Bianchi, plus qu’une marque, une légende. De grands coureurs (Coppi, Gimondi, Ullrich, Pantani) ont couru sous les couleurs Bianchi et sur des vélos Bianchi. Et ce vert céleste couleur emblématique (comme peut l’être le rouge Ferrari) (Note : Je vais quand même tempérer mes propos, adios, adios, bon pas vraiment adios…Je continuerai à aller chez Decathlon pour le petit matériel et les vêtements. Mais pour ce qui est de mon vélo et de son entretien c’est fini).

Mais comment en suis-je arrivé à Bianchi me direz-vous, ou pas ? Parce que jusqu’à il y a un mois de ça ce n’était pas du tout dans mes plans. Il a fallu un tic-tic-tic-tic (ou un clic-clic-clic-clic) pour que je m’inquiète et aie besoin d’emmener mon vélo à l’atelier Décathlon. Pas avant 8 jours qu’ils disaient, et chez le vélociste de ma ville on m’a dit qu’il fallait un outillage spécifique qu’ils n’avaient pas. (Note : Il s’avèrera que ce bruit persistant a disparu avec un bon nettoyage en profondeur de mes pédales). Mais ma décision était prise, je devais changer de vélo. Pourquoi ? D’abord parce qu’il avait 6 ans et ensuite parce qu’acheté chez mon vélociste local je pense (j’espère) que mon nouveau vélo sera entre les mains de véritables professionnels qui sauront le bichonner même dans un délai inférieur à 8 jours.

Voilà comment je me suis retrouvé (non sans avoir au préalable consulté leur site internet) chez mon vélociste. Je l’avoue, dès que j’ai vu la marque Bianchi sur le site j’ai été très (très) intéressé. Alors j’ai regardé les prix proposés. La fourchette allant de 750 à 6000€ je pouvais trouver mon bonheur. Chez mon vélociste j’ai pu admirer ces belle machines et finalement, j’ai arrêté mon choix sur le Bianchi Via Nirone 105 en version compact 11 vitesses. Il n’est pas dans le catalogue du site internet parce que c’est un modèle 2015. Il est donc équipé d’un double plateau  compact 50×34 (note : sur mon Btwin j’avais un triple 50x39x30), d’une cassette de 11 pignons allant de 11 à 28 et d’une transmission Shimano 105. Côté esthétique, il est à dominante vert céleste, le cadre est quasiment traditionnel (c’est à dire que le tube horizontal du haut est quasiment horizontal et non pas sloping).

Voici la bête :

bianchi_via_nirone_105
Source photo : http://www.bianchi.sk

Pour info, le Btwin est visible ici.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s