Fricus, Altius, Fortius

Alors qu’il se dit à ce jour que chacun des 23 footballeurs de l’équipe de France recevra une somme (la même pour chaque) pouvant aller de 133 000 € (si l’équipe se qualifie pour les quarts de finale)  à 330 000 € (si l’équipe gagne la finale) on connait maintenant le montant qui sera versé à chaque athlète olympique et paralympique qui aura ramené une médaille de Sotchi.

Un arrêté ministériel daté du 25 mars 2014 prévoit que :

Art 1 – Les sportifs et les guides ayant obtenu, lors des jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver organisés en 2014 à Sotchi (Russie), une médaille d’or, d’argent ou de bronze bénéficient d’une prime selon le barème ci-dessous :
Médaille d’or : 50 000 euros ;
Médaille d’argent : 20 000 euros ;
Médaille de bronze : 13 000 euros.
Cette somme est versée par l’État sur les crédits inscrits au budget du ministère chargé des sports.

Et l’article 2 prévoit même une minoration de 15% des gains des athlètes qui n’auraient pas leur résidence fiscale en France !

Donc, on le voit, les sportifs de Sotchi vont coûter bonbon à l’État, c’est à dire au contribuable (mais qu’est-ce que c’est face aux instants de joie et de bonheur qu’ils nous ont fait connaitre ? hein ?) :

Total des médailles françaises, les 2 compétitions confondues (palmarès 1, palmarès 2) :

  • Or : 9 (9 x 50 000 = 450 000 €)
  • Argent : 7 (7 x 20 000 = 140 000 €)
  • Bronze : 11 (11 x 13 000 = 143 000 €)

Soit, dans la poche du collant en lycra de nos 27 sportifs (en fait un peu moins puisque certains ont eu le culot de rapporter plusieurs médailles à la maison, hou les égoïstes !), un total de gains de 733 000 €.

Alors que si je regarde du côté du foot :

Sans ramener une seule médaille les joueurs peuvent empocher 23 x 133 000 = 3 059 000 €. Tain, plus de 3 millions d’euros, soit plus de 20 millions de francs (hé, pas des anciens d’avant 1960, non des francs version 1998)… Juste pour se qualifier en quart de finale, même s’ils perdent ce quart de finale. Bon, on me rétorquera à juste titre :

  • que la qualification n’est pas assurée, je le concède.
  • que cet argent ne sortira pas du budget de l’État  puisque versé par la FIFA, mais comme l’enveloppe globale est versée aux fédérations nationales il finira bien par être inscrit au budget, donc je le concède à moitié.

Et quid de l’article 2 applicable aux sportifs de Sotchi ? Le sera-t-il aussi pour nos footballeurs qui sont, avouons-le plus nombreux à être domiciliés fiscalement hors de leur mère-patrie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s