Liberté d’expression

« Si on commence à dire ‘on ne peut pas dessiner Mahomet’, ensuite il ne faudra pas dessiner des musulmans tout court. Ensuite il ne faudra pas dessiner quoi ? Des cochons, des chiens ? Ensuite il ne faudra pas dessiner des êtres humains ? Si on commence à céder sur un détail, c’en est fini de la liberté de la presse » (Charb, directeur de la publication de Charlie Hebdo, dans une interview à Europe 1)

MAJ du 19/09 :

« (Nous reprocher de jeter de l’huile sur le feu)…c’est reprocher à une femme qui vient de se faire violer de s’être fait violer parce qu’elle était en minijupe. Nous on est provocateurs, on est en minijupe, mais qui est coupable, c’est la personne en minijupe ou c’est le violeur ? » (Source AFP sur le Point.fr)

MAJ du 20/09 :

…Faut-il continuer à se moquer de la religion musulmane ? Pour l’hebdomadaire satirique, la réponse est oui, sans hésitation. « Il faut continuer jusqu’à ce que l’islam soit aussi banalisé que le catholicisme », assène Charb avec l’assurance d’un prédicateur. « Nous avons brisé les deux tabous que sont Eros et Thanatos, mais il reste celui des religions », affirme le dessinateur Luz. « Si on dit aux religions: « Vous êtes intouchables », on est foutus », renchérit Gérard Biard, rédacteur en chef… (Source lemonde.fr du 20/09/12)

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s