Les 5 lascars

Nos enfants seraient ils des analphabètes ? C’est pourtant ce que peut laisse penser Hachette qui, à l’occasion de la réédition de la collection des livres du Club des Cinq (d’Enid Blyton), a décidé dans un premier temps de remplacer le passé simple narratif par le présent, et de modifier, voire simplifier,  le vocabulaire.

Voyez ci-dessous, les premières lignes du Club Des Cinq En Embuscade. d’abord, l’édition 1988, puis celle de 2010. Édifiant !

Le Club des cinq en embuscade, Hachette, 1988 :

« Claude, reste donc tranquille une minute! s’écria François. C’est déjà bien assez que le train nous secoue comme ça, sans que tu viennes me marcher sur les pieds à chaque instant. Tu n’arrêtes pas d’aller d’une fenêtre à l’autre pour regarder le paysage.
-Nous approchons, répondit Claude d’un air heureux. Je reconnais les prés et les champs. Bientôt, nous serons à Kernach…presque à la maison! Je n’arrive pas à tenir en place. J’ai hâte de retrouver mes parents, et aussi mon brave Dagobert! Si vous saviez comme mon chien m’a manqué ce trimestre! Pensez-vous qu’il viendra m’attendre à la gare?
-Ne dis pas de sottises! jeta Mick. Dagobert est intelligent, c’est un fait, mais pas au point de consulter un indicateur pour y lire l’heure de notre train.


Le Club des cinq en embuscade, Hachette, 2010 :


-Claude, reste tranquille une minute! s’écrie François. Déjà que le train n’arrête pas de secouer, pas la peine que tu m’écrases en te penchant pour regarder le paysage.
-On approche! répond sa cousine d’un air heureux. Je reconnais les prés et les champs. Bientôt, on sera à Kernach…presque à la maison! Je n’arrive pas à tenir en place. J’ai hâte de retrouver maman et papa, et aussi mon Dagobert adoré! Si vous saviez, mon chien m’a tellement manqué ce trimestre! Vous pensez qu’il viendra nous attendre à la gare?
-Quand même! jette Mick. Dagobert est intelligent, d’accord, mais pas au point de savoir lire l’heure de notre train.

 

Alors, à votre avis, crime de lèse-majesté ? Remise au goût du jour indispensable ? Appauvrissement du vocabulaire de nos enfants ?

A lire :

http://www.liberation.fr/culture/01012351751-tutoiement-de-rigueur

http://comicsmarvel.blogspot.com/2011/10/des-livres-coupes-la-hachette.html

7 commentaires

  1. je ne sais pas, il est vrai que la deuxième version utilise un langage un peu plus actuel. Mais je ne sais pas si les réécrire sert à quelque chose, je pense par exemple qu’on lira toujours les malheurs de sophie dans la version originale ! et bonne année 2012 !

  2. parce que je suis une malade mentale de la typographie (et du fait de mon métier !), j’ajouterais juste un petit truc : avant les points d’exclamations et d’interrogations, les 2 points, les points-virgules, il faut mettre une espace (en typo on dit « une »).
    j’aime bien le rappeler et pardon si tu le sais je n’en doute pas, mais en typo étrangère il n’y a pas d’espace et on voit souvent la faute partout même dans certains magazines !

  3. @ Marie, mais je ne sais pas si les enfants aiment lire de « vieux textes » [Oups]
    @ Joye, oui, tu as dû souffrir pendant tes études de français ! [casse tete]
    @ Kee, mea culpa, j’ai copié-collé les textes en italique, je ne les ai pas remaniés, mais tu remarqueras que sur la partie que j’ai saisie (le reste) les espaces sont respectés. [vieux]
    Et bonne année à vous trois ! [sapin]

  4. Je suis en train de lire avec mon fils de 8 ans (c’est moi qui lis), le roman de Renart, réécrit en vers, dans un français plus ancien, avec un vocabulaire assez soutenu. On lit 2 histoires tous les soirs : celle de la veille (pour bien la comprendre) et une nouvelle. Je vous assure qu’on rigole bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s