Les fonctionnaires en CDD ?

Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, 3 fois ministre, ancien syndicaliste, ancien agriculteur, propose de revenir sur « l’embauche à vie des fonctionnaires« .
Il est vrai que c’est tellement plus facile d’apporter de la précarité à un secteur qui n’en connaissait pas plutôt que de créer de la stabilité et de la pérennité dans le secteur privé qui en aurait bien besoin.
Il souhaite donc appliquer à la fonction publique le principe du CDD, déjà en cours chez les contractuels de droit public au statut plutôt précaire.
Les termes « embauche à vie » me dérangent quand même un peu. Parce qu’il peut être mis fin à la carrière d’un fonctionnaire, comme dans le secteur privé :

« Loi n°83-634 du 13 juillet 1983, dite Loi Le Pors :Article 24
Modifié par Loi n°2005-843 du 26 juillet 2005 – art. 3 JORF 27 juillet 2005

La cessation définitive de fonctions qui entraîne radiation des cadres et perte de la qualité de fonctionnaire résulte :

   1° De l’admission à la retraite ;
   2° De la démission régulièrement acceptée ;
   3° Du licenciement ;
   4° De la révocation.
La perte de la nationalité française, la déchéance des droits civiques, l’interdiction par décision de justice d’exercer un emploi public et la non-réintégration à l’issue d’une période de disponibilité
produisent les mêmes effets. Toutefois, l’intéressé peut solliciter auprès de l’autorité ayant pouvoir de nomination, qui recueille l’avis de la commission administrative paritaire, sa réintégration à l’issue de
la période de privation des droits civiques ou de la période d’interdiction d’exercer un emploi public ou en cas de réintégration dans la nationalité française. »

Le secteur public n’est à l’abri que du licenciement pour motif économique, et c’est une bonne chose, sinon quelque chose me dit qu’ils auraient été moins nombreux parmi nos politiciens à intégrer l’École Nationale d’Administration (ENA) de laquelle beaucoup sont sortis avec le statut de haut fonctionnaire, leur permettant de rejoindre une niche dorée si par malheur aucun mandat électif ou aucun portefeuille ministériel n’était disponible.

Quelques anciens de l’ENA (les anciens de l’ENA sur wikipedia) :

Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Laurent Fabius, Michel Rocard, Édouard Balladur, Alain Juppé, Chantal Jouanno, Bruno Le Maire, Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, Lionel Jospin, Dominique de Villepin, Jean-Louis Bianco, Jean-Louis Bourlanges, Ségolène Royal, Gilles Carrez, Hervé de Charette, René Couanau, Charles de Courson, Paul-Marie Coûteaux, Jean-François Copé, Michel Diefenbacher, Nicolas Dupont-Aignan, Laurent Fabius, Hervé Gaymard, Gaëtan Gorce, François Goulard, Serge Grouard, Élisabeth Guigou, François Hollande, Alain Lamassoure, Marc Le Fur, Gérard Longuet, Jean-François Mancel, Pierre Moscovici, Christian Paul, Dominique Perben, Henri Plagnol, Didier Quentin, Michel Sapin, Jean-Pierre Soisson, Catherine Tasca, Jacques Toubon, Charles de La Verpillière, Philippe de Villiers…

Je constate que les deux camps sont représentés, d’où diront certains la quasi homogénéité des programmes et la très grande proximité pouvant aller jusqu’à la confusion des genres. Et puis, je me délecte en voyant le nom de certains qui se sont fait les hérauts du libéralisme et n’ont jamais quitté l’administration (la haute) de leur vie. Et puisqu’on en parle, vous ne trouvez pas que le CDD de certains de ces gens là n’aurait jamais dû être prolongé ?

Logo-ENA

4 commentaires

  1. Perso, ce qui me dérange, ce sont des gens qui sont finalement des embauchés à vie (députés, sénateurs, ministres…) mais qui ne produisent rien (ni bien, ni services)… sauf peut-être du vent quand des échéances électorales approchent !

  2. Des fonctionnaires à vie, il n’y en a plus beaucoup… J’ai passé un concours régional l’an passé. 16 personnes de ma catégorie, ils ont intégré dans la fonction publique d’état… et je peux dire que ceux qui sont partis sont bien plus nombreux. Alors ceux qui les remplacent sont principalement des contractuels, qu’on embauche mais jusqu’aux vacances seulement… Certains ont des contrats non renouvelables, parfois ils s’en fichent donc pas mal d’assurer le service au public. Dommage… il y avait sans doute des choses à changer, mais là, c’est du lynchage. Quant aux politiques, je suis bien d’accord que sur ce point, ils sont d’abord intéressés par leur propre évolution de carrière…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s