Une explication torturée

Vous le savez,  j’aime remarquer les petites bourdes des journaux, notamment celles des journaux gratuits que l’on lit en deux temps trois mouvements dans le métro. Il faut croire que leurs articles sont aussi vite écrits que lus.

Aujourd’hui c’est Metro dans son édition de Paris du 26 juin 2008 qui s’y colle avec une petite chronique de Fabrice Landreau (entraineur du Stade Français) en page 12.
Il y écrit que « le maul, d’un point de vue militaire, c’est une forme de la torture romaine adaptée aux joutes rugbystiques ».

Je me doutais que le rugby n’était pas un sport de chochotes, mais j’étais à cent lieues de penser qu’on y pratiquait la torture.

En fait je crois qu’il fallait parler de la tortue romaine, celle qu’on retrouve dans Astérix, qui permettait aux soldats de traverser un champ de bataille protégés par leurs boucliers sur les côtés et au dessus de leur tête.

Sur le site FranceRugby.fr voici ce qu’on dit du maul :
Il y a maul lorsqu’un joueur portant le ballon est saisi par un ou plusieurs adversaires et qu’un ou plusieurs coéquipiers du porteur du ballon se lient à ce dernier. Tous les joueurs qui participent au maul sont sur leurs pieds et avancent vers une ligne de but. Un maul met fin au jeu courant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s