L’Etape du Tour 2008 (2)

Le dossard n° 9025 vous salue bien bas. J’avais écrit que j’aimerais bien faire cette épreuve, voilà c’est fait, je suis inscrit. Rien que ça c’est déjà une grande satisfaction.

Voyez, j’ai acheté le Vélo-Magazine qui est paru le dernier mercredi de janvier pour y trouver le bulletin d’inscription. Je l’ai rempli, fait viser par mon médecin et envoyé chez ASO, tout ça avant le 13 février. Ensuite, un tirage au sort a eu lieu le 18 février pour déterminer qui aurait la chance de participer, c’est la rançon du succès de cette épreuve, il y a trop de participants éventuels. Les dossiers non retenus ont été renvoyés le 14 mars et les noms des inscrits étaient saisis sur le site depuis le 18 mars, un peu chaque jour.

Moi, j’allais tous les jours chercher mon nom. Pas de nouvelle bonne nouvelle, sachant qu’on ne m’avait pas renvoyé mon bulletin. Hier dans le métro, mon mobile vibre, à l’autre bout une jeune fille qui me dit que mon numéro de carte bancaire ne passe pas pour mon inscription à l’etape du Tour. Ô joie, Ô bonheur !! Je lui dis qu’entre temps j’ai changé de carte et que je lui enverrai le soir même mes coordonnées. D’accord elle me dit, ainsi vous ferez partie des inscrits. Ô joie again !!! Donc voilà, c’est officiel, je vais participer à l’une des plus grandes épreuves cyclosportives du mooon-de, de l’u-ni-veeers même.

Dire que j’ai payé pour en chier tout une journée (je prévois 7 heures de vélo). Je dois être maso c’est sûr, mon côté cuir peut-être :-). La preuve : 165 km entre Pau et Hautacam avec au menu le col du Tourmalet (23,4 km à 7,5% de moyenne) et la montée finale vers la station de ski d’Hautacam (15,2 km à 7,2%). ce sera mes tranchées à moi, ma plage du débarquement, mon mai 68, ma conquête de l’ouest, mon dien-bien-phu, je pourrai raconter un épisode héroïque de ma vie à mes futurs petits-enfants, quel pied ! Je ne serai pas complètement seul dans cette aventure puisque j’y ai embarqué mon frère cadet (dossard n° 9024). Nous ferons front dans cette masse de plus de 9000 cyclistes. Ça aussi ça va être beau, cette marée mi-humaine mi-mécanique, le bruit des dérailleurs multiplié par 9000.

Bon, m’en veuillez pas mais c’est pas tout ça, il faut que je parte m’entrainer !!!!

7 commentaires

  1. Quel courage, moi je dis !On piaffe que tu nous racontes ça. L’entraînement aussi Par contre… Ton frangin… Il était d’accord, au moing ?

  2. Bon, alors, il faut savoir, avant de te lancer trop hâtivement dans cette grande aventure, que, tu peux compter sur moi pour ton entrainement!Tu connais à présent mes compétences en la matière alors, n’hésite pas et si tu préfères une toute autre préparation, sache qu’en aucun cas je ne t’en tiendrais rigueur…Bon, mais par contre, ton frangin, est ce celui que je connais cette fois-ci?Bizébuls…La SaRDinE pyrénéenne

  3. c’est bien le 6 juillet alors? si j’en crois le lien que tu as posté ! Zut, je serai en Lozère, pas vraiment à côté , j’aurais bien voulu venir te crier en vrai mes encouragements, moi ! Tant pis, faudra que tu recommences l’année prochaine ! Le 6 juillet, c’est mon anniversaire de mariage, une bonne date, donc !Je penserai très fort à toi! Bon, sinon, après, tu peux redescendre vers Perpignan pendant que tu y es, on se fera une joie de t’accueillir (si, si, ça me ferait bien plaisir !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s