Et de 51 !!!!

Jeannie Longo a remporté hier samedi l’épreuve de course en ligne des Championnats de France sur Route Féminines.

Ecoeurées les jeunes !!! Vas-y Jeannie !!!
L’article de l’Equipe.fr :

24/06/2006 – Cyclisme-ChF (F)

Jeannie Longo est inusable !

Longo signe le doublé (L’Equipe)
A 47 ans, Jeannie Longo est décidément inusable. Après avoir remporté le titre national du contre-la-montre jeudi, elle s’est offert ce samedi le doublé en décrochant un nouveau succès, cette fois-ci dans la course en ligne (112,8 km). Elle s’impose détachée à Chantonnay devant Béatrice Thomas (Languedoc-Roussillon). La Grenobloise a ainsi remporté son… 51e titre national.

Malgré une chaussée rendue glissante par le crachin, Jeannie Longo a très bien maîtrisé sa course en profitant d’un long faux plat dans la première bosse du parcours. Longo, qui avait auparavant observé sans sourciller ses adversaires tenter quelques attaques, a alors passé le grand plateau pour porter une accélération décisive. Avec 18 secondes d’avance au pied de la montée, elle en gagnait 10 de plus en parvenant au sommet. Le tour était joué pour que ce phénomène du cyclisme français remporte son quatrième doublé après 1999, 2000 et 2001.

«Un vent de bonheur»

«Je ne savais pas trop ce que je pouvais faire sur ce circuit car manquant de repères. J’étais plutôt mal à l’aise au départ. Les plus jeunes montraient plus de rapidité dans les premières bosses. J’ y vois là un vent de bonheur. Je suis plus forte moralement au moment où je n’ai plus de choses importantes à attendre du vélo», confiait Jeannie Longo.

Quant à la suite de sa saison, elle avouait ne pas être éventuellement opposée à une participation aux Championnats du monde. « Les championnats du monde ? L’entraîneur est parti mais le DTN (Patrick Cluzaud) est toujours là. Oui, je serais intéressée par le contre-la-montre.»

Les vieilles querelles ont tout de même l’air de se tasser puisque Patrick Cluzaud a de son côté ouvert en grand la porte à la championne de France. «Bien sûr que Jeannie m’intéresse en vue des championnats du monde. L’an dernier, elle était deuxième, c’est pour cela que je ne l’ai pas sélectionnée. Là, elle prouve, par deux fois, qu’elle est bien meilleure que les autres. Pensez, on ne la voit pas. Elle vient ici. Elle arrange tout le monde : chapeau !». Jeannie Longo pourrait donc écoeurer encore quelques jeunettes du peloton.

(Avec AFP)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s