Miossec 1964

chaanie-sp2Ta chair ma chère
(Christophe Miossec / Christophe Miossec – Yan Péchin)

J’ai plongé au fond de ton corps
Comme on s’enfonce dans la mer
J’ai vu la lueur des sémaphores
Et puis un océan de lumières
On est alors passé par-dessus bord
Comme un seul homme à la mer

Je me suis glissé derrière ton corps
Et j’en suis encore et toujours fier
D’avoir pu voir l’envers du décor
Tes hanches, ta peau, ta crinière
Nous nous sommes presque crus morts
Avant de mordre la poussière

Et même si on meurt demain
Et même si tout doit un jour prendre fin
Dis-moi au moins une fois encore
Si je te mérite, ma chère

J’ai glissé contre ton corps
Et je suis tombé plus bas que terre
J’ai dévissé de la face nord
Sans pouvoir me retenir aux pierres
Et pendant quelques secondes alors
Je me suis vu sombrer dans l’air

Je me suis connu contre ton corps
Je me suis découvert au fond de ta chair
Attaché à ton corps
Comme le paradis à l’enfer
Je ne pensais pas alors
Que l’on passerait l’hiver

Et même si on meurt demain
Et même si tout doit un jour prendre fin
Dis-moi au moins une fois encore
Si je te mérite, ma chère

Miossec 1964 – Blogo ergo sum (cliquez)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s