« Il était une fois l’Homme »…et mon enfance

chaanie-sp2La madeleine de Proust a des petits frères inattendus, et parmi eux, le générique de la série animée  » Il était une fois l’homme « . Ce matin, alors que j’émergeais de mes brumes matinales, il a fait ressurgir une partie de mon existence.

« Mais, quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir. »

Point question d’odeur ou de saveur pour moi, mais d’une partition musicale qui porte en elle une émotion dérisoire, ridicule : je suis une petite fille. Pour quarante secondes de générique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s